Accueil > Vie de la paroisse > Feuille d’Informations Paroissiales > Dimanche 8 juin

Vie de la paroisse / Dimanche 8 juin

Il répandit sur eux son souffle et il leur dit :
« Recevez l’Esprit Saint »

Au Saint Esprit

Toi qui nous fais prier mais que nous prions si rarement ! Toi qui es de tous les commencements, de tous les ensemencements, de tous les enfantements, et de tous les redéparts et de toutes les renaissances, mais qu’on découvre souvent si tardivement, tout à la fin, comme en se retournant.

Ta joie, c’est de nous faire chanter que Dieu est Père et que Jésus est Seigneur !

Mystère d’effacement où tu n’es là que pour mettre les autres en avant. Tu es si discret que, pour beaucoup d’entre nous, tu n’es pas vraiment quelqu’un. Seulement un souffle, une énergie, un élan.

Tu es le buisson incandescent entrevu par Moïse et le feu sacré de la Pentecôte, donné ce jour-là à quelques-uns pour être un jour tout en tous.

Tu es pour nous la proximité de Dieu. Jésus est son Fils, sa Parole. Toi, tu es son silence, le recueillement dans lequel la Parole va pouvoir prendre corps. Tu es en nous le goût de Dieu, sa saveur, l’émoi suscité par sa beauté. Si Dieu était soleil, Jésus en serait la lumière que l’on contemple, et toi, le Saint-Esprit, la chaleur qui nous pénètre et nous fait revivre.

Tu es Dieu en nous, Dieu reconnu, Dieu aimé, savouré. Et ceux-là même qui ignorent jusqu’au nom de Dieu, tu es en eux Dieu enfoui, semé, inconnu, agissant au plus profond de leur coeur, sanctuaire où luit la fragile lumière de leur conscience. Dieu anonyme, Dieu incognito, tu es le Dieu des sans Dieu. Pour nous, tu es Dieu au jour le jour. Enthousiasme des convertis, tendresse des époux, courage des martyrs, audace prophétique des évêques, force de ceux que la tentation déboussole, fidélité de ceux qui persévèrent quand tout vacille.

Sans toi la Bible ne serait qu’une encyclopédie, les Évangiles des mémoires d’outre-tombe, Jésus un héros à recopier, l’Eucharistie un banquet d’anciens combattants et l’Église une multinationale humanitaire. Mais par toi, grâce à toi, Dieu nous y abreuve de sa vie.

Présence en nous du Dieu Très-Haut, désarmante vulnérabilité du Tout-Puissant, douce étreinte du Tout- Aimant : viens en nous, Esprit Créateur ! Nous avons tant besoin de toi pour que Dieu ne soit pas loin !

Père Jean-Noël Bezançon
Extrait de « Un chemin pour aller ensemble au coeur de la foi »
Edition DDB, page 167

Téléchargez la FIP au format PDF


Agenda paroissial
A souligner cette semaine





Tous les articles de la rubrique