Accueil > Vie de la paroisse > Feuille d’Informations Paroissiales > Du 12 au 20 septembre 2015

Vie de la paroisse / Du 12 au 20 septembre 2015

Je ne me suis pas dérobé

Et nous ? Allons-nous faire quelque chose ? Les textes de ce dimanche nous donnent une réponse évidente. La situation de ces familles qui ont dû fuir leur maison pour échapper à la mort nous émeut au plus profond. Nous sommes également touchés par la générosité de tous ceux qui leur viennent en aide. Nous voulons nous aussi apporter notre modeste contribution pour soulager une si terrible misère. « Le Seigneur mon Dieu m’a ouvert l’oreille, et moi, je ne me suis pas dérobé » (Is 50,5).

C’est pourquoi je désire que la paroisse Saint-Antoine mette tout en œuvre pour répondre à l’appel du Pape et de notre Archevêque en accueillant une famille de réfugiés. « Si quelqu’un prétend avoir la foi sans la mettre en œuvre, à quoi cela sert-il ? » (Jc 2,14).

Notre motivation, décuplée par l’émotion que suscitent les images et les récits de ces drames, ne doit pas nous masquer la difficulté de la tâche. Il faudra en particulier tenir dans la durée. Mais ensemble et avec la grâce de Dieu, tout est possible. J’appelle donc le plus grand nombre à rejoindre le Comité d’accueil que nous allons mettre en place. Mgr de Dinechin, dans sa lettre adressée à tous les curés de Paris, nous décrit son rôle :

La mission d’une telle équipe sera de réunir des personnes ayant des compétences complémentaires mobilisables pour accueillir une famille : une personne pouvant héberger, un tuteur (un bénévole prêt à accompagner le réfugié ou sa famille au fil des mois pour travailler à son insertion en France), un relais avec la communauté paroissiale et/ou les services sociaux du quartier et les écoles du quartier, une personne pour collecter un financement. Notre expérience nous a montré que celui qui pratique la Charité reçoit davantage qu’il ne donne.

Cet accueil sera un don pour notre vie paroissiale. Ces chrétiens qui ont préféré tout abandonner plutôt que de renier le Christ font notre admiration. Ils seront une lumière pour notre communauté. Leur participation à nos célébrations eucharistiques nous aidera à comprendre toujours plus les paroles de Jésus : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. » (Mc 8,35).

Père François Lainé

Téléchargez la FIP au format PDF


Agenda paroissial
A souligner cette semaine





Tous les articles de la rubrique