Accueil > Vie de la paroisse > Feuille d’Informations Paroissiales > 877 - du 18 mars au 26 mars 2017

Vie de la paroisse / 877 - du 18 mars au 26 mars 2017

Carê(ment) joyeux

C’est une grande erreur de croire que le carême est un temps de tristesse, dû à la pénitence que l’on devrait s’infliger, pour être en règle avec Dieu, et l’Église.....et de le vivre avec "des faces de carême", comme on le disait autrefois.

C’est en fait tout le contraire. Car la conversion qui nous est demandée, par une certaine ascèse de notre "égo", est de voir plus en profondeur ce que nous sommes à la lumière du Christ-Jésus. Et de découvrir que c’est la croix du Christ, qui nous purifie, et nous sauve du poids de nos péchés.

Oui, lorsque nous nous mettons face au Christ en croix, nous réalisons quelle est notre misère et quel amour Jésus-Christ a pour nous. Son amour dès lors retourne notre cœur, (c’est la conversion), et nous pousse à lui offrir en cadeau ce qu’il attend de nous : de nous laisser "enfin" transformer par son amour. "Puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné" (Rm 5,2), comme nous le rappelle Paul en ce dimanche.

En définitive, si donc l’amour de Dieu miséricordieux a été effectivement répandu dans mon cœur, je ne peux que lui rendre grâce, et l’exalter pour un tel don !

Si je sais que je suis vraiment pardonné en Lui demandant pardon, par le sacrement de la réconciliation, je ne peux qu’exulter de joie, et vouloir qu’il transfigure ma vie.

Le fait de croire en Lui, nous rend complètement heureux et nous donne d’exprimer au monde notre joie "Car la joie du Seigneur est notre rempart" (Ne 8,10).

+ Francisco PETITE

Feuille d’informations paroissiales


Agenda paroissial
A souligner cette semaine





Tous les articles de la rubrique