Accueil > Vie de la paroisse > Feuille d’Informations Paroissiales > 872 - du 29 avril au 7 mai 2017

Vie de la paroisse / 872 - du 29 avril au 7 mai 2017

Vocations dans nos familles !

Lorsque l’on rencontre une personne consacrée, on a toujours un peu l’impression qu’elle vient de nulle part, comme si elle tombait du ciel (ce qui est quand-même un peu le cas…), surtout quand il n’y en a pas dans notre famille. On trouve normal qu’il y ait des religieuses dans tel monastère que nous visitons et qu’on nous envoie un prêtre pour notre paroisse. Pourtant, cela ne va pas de soi. Chaque vocation est un chemin, parfois chaotique, qui a pris naissance dans une famille bien réelle, qui a grandi dans des communautés ecclésiales et qui s’est décidée comme une réponse à un appel de Dieu. Les vocations naissent dans nos familles et nos communautés. Il y a peut-être autour de moi une vocation en germe qui donnera une carmélite ou un prêtre.
C’est pourquoi il est bon que soient rendues manifestes les vocations de nos familles. La paroisse Saint-Antoine a été un terreau de vocations. Elle le sera encore dans la mesure où nous entretiendrons ce terreau en priant pour que Dieu appelle des hommes et des femmes de notre communauté, y compris nos enfants ! Le dynamisme d’une communauté se juge au nombre de vocations qu’elle suscite. Rappelons-nous que toute crise des vocations vient d’une crise de foi. Le vécu joyeux, priant et engagé des chrétiens engendre des enthousiasmes d’où naissent les désirs de consacrer sa vie au Christ et à l’annonce de l’Évangile. « La communauté ecclésiale est le lieu privilégié où l’appel de Dieu naît, s’alimente et s’exprime » dit le Pape François. C’est d’abord là que l’on est « touché et transformé ». (Message du Pape François pour la 54ème journée mondiale de prière pour les vocations)
L’an dernier, dans un éditorial, j’évoquais ce jeune qui a servi la messe à Saint-Antoine et qui est maintenant au séminaire. Il en est d’autres dans notre paroisse, séminaristes, prêtres, religieuses et religieux qui sont de nos familles, et lorsque nous verrons leurs visages, nous serons étonnés de leur nombre. Leurs photos entoureront un grand cep de vigne, symbole du Christ (« Je suis la Vigne, vous êtes les sarments ») mais aussi de la croissance et de la fécondité.
« Face à la sensation répandue d’une foi fatiguée ou réduite à de purs ‘‘devoirs à accomplir’’, nos jeunes ont le désir de découvrir l’attrait toujours actuel de la figure de Jésus, de se laisser interroger et provoquer par ses paroles et par ses gestes et, enfin, de rêver, grâce à lui, d’une vie pleinement humaine, joyeuse de se consacrer à l’amour » dit encore le Pape.
Ne cessons pas de prier pour que nous désirions, encouragions et portions les vocations que Dieu veut susciter au cœur de notre communauté et rendons grâce pour tous ceux qui ont répondu à cet appel.

P. François Lainé

Feuille d’informations paroissiales


Agenda paroissial
A souligner cette semaine





Tous les articles de la rubrique