Accueil > Vie de la paroisse > Feuille d’Informations Paroissiales > 867 - du 10 juin au 18 juin 2017

Vie de la paroisse / 867 - du 10 juin au 18 juin 2017

Départs

En septembre 1989, je faisais mon entrée à la Maison Saint-Augustin afin de vérifier et confirmer l’appel perçu du Seigneur à être prêtre pour le diocèse de Paris. C’est alors que je fis la connaissance d’un jeune prêtre qui y donnait pour la première année un cours d’initiation à l’Écriture Sainte. C’était, vous l’avez compris, le Père Henry de Villefranche qui, 28 ans plus tard, continue à enchanter les apprentis séminaristes par son enthousiasme et sa manière unique de mettre en relief la richesse et la profondeur des textes bibliques. Loin des exégèses techniques et desséchantes, il donnait aux débutants que nous étions le goût de lire et de scruter la Parole de Dieu comme une parole vivante et vivifiante. Une fois rentré au séminaire, j’ai eu la joie de pouvoir continuer à découvrir les couleurs des différents livres bibliques qui s’associaient et se répondaient par sa bouche en un feu d’artifice exubérant.
Nos routes se sont à nouveau croisées lors de mon retour à la Maison Saint-Augustin en tant que directeur spirituel il y a cinq ans, puis à mon arrivée à Saint-Antoine.
Le moment est venu pour lui de dire au revoir à cette paroisse qu’il a habitée pendant tant d’années de sa présence rayonnante et attachante ; qu’il a servie également avec dévouement en plus de son activité principale de professeur : éveil de la foi ; étude de la Bible ; accompagnement de la communauté portugaise avant l’arrivée du Père Marcos pour ne citer que ce que j’ai connu depuis mon arrivée. Qu’il en soit grandement remercié.
Au vu des liens abondants qu’il a tissés dans la paroisse et dans notre quartier, je sais que nous serons très nombreux à le fêter le samedi 24 juin lors de la messe de 18h30 qu’il présidera et du buffet qui suivra. Nous pourrons ainsi lui témoigner de notre amitié fraternelle.
Le Père Marcos Candido nous quitte également. Il termine sa thèse sur la pensée de Karol Wojtyla avant de retourner au Brésil. Il aura accompagné la communauté portugaise pendant deux ans et demie. Nous avons tous apprécié sa personnalité à la fois discrète et généreuse. C’est le dimanche 2 juillet qu’il dira au revoir à la communauté portugaise durant la messe de 9h15 et du déjeuner qui suivra. Avec, pourquoi pas, la perspective d’un voyage paroissial au Brésil dans un avenir proche ?

Père François Lainé

Feuille d’informations paroissiales


Agenda paroissial
A souligner cette semaine





Tous les articles de la rubrique