Accueil > Vie de la paroisse > Feuille d’Informations Paroissiales > 860 - du 23 septembre au 1er octobre 2017

Vie de la paroisse / 860 - du 23 septembre au 1er octobre 2017

Médiatrice de toutes grâces

On s’interroge souvent sur l’efficacité de nos prières de demande, surtout lorsqu’elles ne semblent ne pas être exaucées.
Peut-être devrions-nous reconsidérer l’intention que nous portons lorsque nous nous adressons à Dieu. Car il ne s’agit pas d’entrer dans la prière avec une attente selon nos vues, mais dans une disposition sans retenue que sa volonté soit faite pour toute l’humanité. Dans le Christ, Dieu nous assure le Salut. Que notre prière dès ses balbutiements soit d’abord une demande de nous rendre aptes à recevoir sa grâce. Et forts de cette grâce, nous pourrons vouloir l’accomplissement de sa volonté et nous en réjouir.
Tournons maintenant nos regards vers la Vierge Marie. Elle est comblée de grâces. Sa prière est toujours exaucée, elle demeure dans l’espérance de l’avènement du Sauveur. Elle n’oppose rien à la volonté du Père. Elle accepte le choix de Dieu de faire d’elle la Mère du Christ. Elle avance sur son chemin dans l’obéissance, usant de sa raison et de son cœur parfaitement unifiés en Dieu. Ainsi la Mère de Dieu suit-elle son Fils. Elle éprouve avec lui ses joies, ses peines et l’extrême douleur du Calvaire, accueillant et méditant tous ces évènements dans son cœur.
Quelle autre créature que notre Mère du Ciel pourrait alors mieux nous apprendre que toute prière est exaucée lorsqu’elle se vit dans l’abandon confiant à l’Esprit Saint ? Elle était au pied de la croix, elle a vu le Christ ressuscité, elle partage aujourd’hui sa gloire.
Dans toutes ses apparitions l’invitation constante qui jaillit de son cœur maternel est d’entrer dans la prière. Notre Mère de tendresse nous y invite parce qu’elle en connaît la puissance et les fruits.
A l’école de prière de Marie, nous retrouvons un cœur d’enfant pur et confiant. Un cœur reconnaissant de la bonté du Père. Un cœur aimant et compatissant, battant du désir que tout homme connaisse Jésus. Un cœur plein d’amour qui touche le cœur de Dieu et nous le fait porter au monde.
Dans cet élan, nous proposons cette année une prière mariale le premier vendredi du mois de 20h à 21h à la Chapelle de l’Agneau de Dieu. Une démarche qui pourra se vivre aussi en famille. Sous le regard de Notre Dame, nous méditerons les Mystères du Rosaire en déposant devant le Seigneur nos intentions et celles des passants anonymes qui se confient à notre intercession.
Premier rendez-vous dans le mois du Rosaire : VENDREDI 6 OCTOBRE À 20H.

Père François Scheffer



Agenda paroissial
A souligner cette semaine





Tous les articles de la rubrique