Accueil > Vie de la paroisse > Feuille d’Informations Paroissiales > 822 - du 15 au 23 septembre 2018

Vie de la paroisse / 822 - du 15 au 23 septembre 2018

Pour que le cartable ne soit pas une croix !


Ce dimanche, à l’occasion de la rentrée des classes et du catéchisme, a lieu la bénédiction des cartables.

Stricto sensu, bénir signifie « dire du bien ». Bénir les cartables pourrait donc sembler un exercice réservé aux têtes de classe. Or, bénir les cartables, c’est prendre une décision : celle de parler du travail scolaire en en parlant bien, selon Dieu. 

Pour autant que nous souhaitons tous le meilleur pour nos enfants, il se peut que nous ne le souhaitions pas selon les intentions de Dieu. Ce dont il s’agit, c’est de faire du travail un acte d’offrande de soi et de louange de Dieu. L’on peut être le dernier de sa classe tout en étant un saint dans son travail, comme l’on peut être dans les premiers de sa classe et ne pas se construire au travers de son travail.

Pour garder le cap, chacun aura besoin tout au long de cette année de la bénédiction de Dieu.

Faire ses devoirs, c’est accomplir son devoir. Mais il importe de ne pas le faire que par devoir, ou simplement "parce que c’est bien pour ton avenir" ; donner à Dieu ce que nous subissons, c’est déjà apprendre à donner sa vie. Donner par amour, même son travail, suppose alors que l’amour de Dieu, et tout ce qui va nourrir l’âme, soit encouragé et jamais sacrifié au travail.

À nous, parents, catéchistes et éducateurs, de faire les choses dans l’ordre ; de montrer le ciel et de faire entendre que l’amour divin peut se loger en tout, même dans les tâches les plus rébarbatives. À nous également de montrer à nos enfants que nous ne voulons que leur bonheur et ne cherchons qu’à ce qu’ils déploient leurs talents.

Bonne rentrée !

Père Camille MILLOUR +



Agenda paroissial
A souligner cette semaine