Accueil > Vie de la paroisse > Feuilles d’Informations Paroissiales > 769 - Edito du 18 au 26 janvier

Vie de la paroisse / 769 - Edito du 18 au 26 janvier

Une paroisse disciple-missionnaire

Au moment où nous fêtons saint Antoine, il est nécessaire de nous manifester les uns aux autres la joie de nous retrouver : nous sommes l’Église voulue par le Christ !

La Paroisse n’est pas un club qui exerce ses activités pour la satisfaction de ses membres, mais une communauté en mission dans le monde et dans notre cas dans le quartier des Quinze-Vingts : ce que nous expérimentons, nous avons l’impérieuse obligation de l’offrir à celles et ceux dont nous partageons l’existence. C’est pourquoi saint Jean écrit (1 Jn 1, 1-4) : Ce qui était depuis le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché du Verbe de vie, nous vous l’annonçons.

Voir, contempler, toucher : nous le faisons d’une manière toute privilégiée lors de la liturgie dominicale. Elle est le lieu de fondation et d’alimentation de notre foi, le lieu où s’édifie l’Église, le lieu qui nous envoie au-devant des autres.
Si souvent l’actualité nous met en présence de la violence, de l’injustice, de la mort : les guerres si nombreuses, les persécutions de tant de minorités, l’incertitude face à l’avenir, la peur dans laquelle vivent bien des personnes, etc.
En communion avec toutes ces réalités, nous savons, nous croyons qu’elles n’ont pas le dernier mot c’est pourquoi saint Jean affirme : « Oui, la vie s’est manifestée, nous l’avons vue, et nous rendons témoignage : nous vous annonçons la vie éternelle qui était auprès du Père et qui s’est manifestée à nous. Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons à vous aussi, pour que, vous aussi, vous soyez en communion avec nous ».

Bien entendu, il ne suffit pas de l’écrire ou d’en faire des discours. Nos manières de vivre en famille, nos façons d’exercer nos responsabilités professionnelles, paroissiales, nos engagements associatifs, politiques, nos formes de partage avec les plus pauvres ont besoin d’être irrigués par l’Évangile, d’être enracinés dans l’Eucharistie.

Pour cette raison, nous éprouvons la nécessité de nous former, de nous retrouver en groupes, en équipes, en mouvements, de prier, de prendre des initiatives nouvelles.

Une Paroisse n’a pas pour fonction de maintenir coûte que coûte ce qu’elle faisait jadis ! Elle doit se développer et croître au souffle de l’Esprit qui rend les baptisés audacieux, fermes dans la foi et aptes au témoignage courageux, « la foi est une question de rencontre, non pas de théorie. Dans la rencontre Jésus passe, dans la rencontre palpite le cœur de l’Église. Alors, non pas nos sermons, mais le témoignage de notre vie sera efficace » (Pape François).

Bonne fête de la saint Antoine !

Père Camille MILLOUR, Vicaire

Feuille d’informations paroissiales


Nouveau contenu
sur SAQV.fr


Rechercher
sur SAQV.fr


Agenda paroissial
A souligner cette semaine





Tous les articles de la rubrique