Accueil > Don > Les legs / Assurance vie > Comment donner par les legs / assurance vie

Don / Comment donner par les legs / assurance vie

Léguer à l’Eglise catholique, c’est lui donner dans l’avenir les moyens matériels de poursuivre sa mission d’évangélisation, d’éducation, de charité, de prière.

Notre conseil

Un testament doit avoir une rédaction courte et claire, avec des bénéficiaires bien identifiés. Pour vous y aider, il vous est conseillé de prendre contact avec Hubert GOSSOT, Responsable des Relations Testateurs pour le diocèse de Paris, qui se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions au 01 78 91 93 37.

À propos des legs et donations

Quelle part de mon patrimoine suis-je libre de transmettre ?
En l’absence d’enfant, je peux disposer de l’ensemble de mes biens. Dans le cas contraire, une partie de mon patrimoine leur revient obligatoirement : Cette partie constitue la réserve. A contrario, je peux disposer librement du reste : la quotité disponible.

Ainsi, si j’ai un enfant, ma quotité disponible est de 1/2, si j’ai deux enfants, elle est de 1/3 et si j’ai trois enfants ou plus, ma quotité disponible n’est de 1/4 de mon patrimoine. À défaut d’enfant, mon conjoint est réservataire du quart de ma succession.

Quand dois-je rédiger son testament ?

Il est conseillé d’anticiper la rédaction de son testament. En effet, si l’on attend le grand âge pour s’y atteler, il existe deux risques majeurs. Premièrement, le risque d’un décès prématuré. Deuxièmement, des problèmes de santé peuvent altérer gravement votre capacité à rédiger son testament.

Tout testament, particulièrement s’il est rédigé assez tôt, peut être modifié ou réécrit autant de fois que nécessaire. Rédiger un testament de bonne heure apporte la sécurité du plein respect de vos volontés.

Les trois règles d’un testament olographe

Pour qu’un testament olographe soit valide, 3 conditions doivent être remplies. Il doit être écrit, daté et signé de la main du testateur.

Je peux léguer à ma paroisse, sans léser mon filleul

Suivant le degré de parenté du bénéficiaire, les droits de succession peuvent s’élever à 60 %. Ainsi, si je lègue à mon filleul 100 000 €, celui-ci n’en percevra après impôts que 40 000 €.

CONTACT

Association Diocésaine de Paris
M. Hubert Gossot
Transmission du Patrimoine
10 rue du Cloître Notre-Dame
75004 Paris
01 78 91 93 37
legs@diocese-paris.net

DEMANDE DE BROCHURE

A propos des legs et donations

Je souhaite recevoir en toute confidentialité et sans engagement la brochure Legs, Donations et Assurances-vie du diocèse de Paris. Pour cela, j’envoie un email à legs@diocese-paris.net.
Pour en savoir davantage, veuillez cliquer sur le document à droit :



Nouveau contenu
sur SAQV.fr


Rechercher
sur SAQV.fr


Agenda paroissial
A souligner cette semaine





Tous les articles de la rubrique